Options binaires… ces 2 mots ont le pouvoir de terroriser les traders et ceux qui ont vaguement entendu parler de cette forme de trading particulière. On ne peut pas leur en vouloir : pendant des années le secteur a été la proie d’opérateurs criminels qui l’ont ravagé avec leurs pratiques scandaleuses. Les choses s’améliorent pourtant. Et, aujourd’hui, il y a une solution à l’épreuve des balles : Spectre.ai, la première plate-forme d’options binaires sans opérateur qui fonctionne grâce à des contrats intelligents déployés sur le réseau Ethereum. Spectre offre également des plus inédits, comme les expirations 10 secondes et 30 secondes.

Options binaires : le problème

Après l’apparition des premières plates-formes d’options binaires ayant pour cible les traders particuliers, de nombreuses sociétés peu scrupuleuses se sont engouffrées dans la brèche. Parmi les arnaques options binaires, il y a 2 catégories :

  • Les courtiers qui dépouillent purement et simplement leurs clients en empêchant tout retrait
  • Les courtiers qui magouillent en manipulant les prix, en excluant les traders qui gagnent de l’argent, en compliquant les retraits, etc.

Mais comment expliquer la malhonnêteté malheureusement fort répandue parmi les brokers options binaires ? Cela s’explique par la nature de cette forme de trading spéciale reposant sur le « tout ou rien ».

Contrairement aux plates-formes FX, les courtiers qui offrent des options binaires à leurs clients ne sont pas reliés aux marchés. Ils n’ont donc pas accès à leurs liquidités. Ce sont ainsi les brokers qui fournissent les fonds nécessaires pour payer les trades gagnants… et qui empochent les pertes. Cela signifie que plus les clients perdent, plus l’opérateur gagne de l’argent. La tentation de tricher est donc intégrée dans ce modèle.

Le secteur des options binaires a une très mauvaise réputation en ce moment. Les mesures récentes de l’ESMA n’arrangent rien. Mais pour être franc cette triste réputation est tout à fait justifiée, vu tout ce qui s’est passé. Et même si la situation s’améliore, les abus se poursuivent. Il y a pourtant une solution pour les traders basés dans les pays qui sont couverts par la plate-forme (presque tous sauf les États-Unis) : Spectre.

Comment Spectre.ai a réglé le problème ?

Un trader qui souhaite se lancer dans les options binaires se trouve confronté à 4 grandes questions :

  1. Comment m’assurer que mes fonds sont en sécurité ?
  2. Comment m’assurer que je serai en mesure de retirer mon argent quand je le souhaite ?
  3. Comment m’assurer que les prix ne sont pas manipulés ?
  4. Comment m’assurer que le broker n’a pas intérêt à ce que je perde

Spectre.ai règle une bonne fois pour toutes les questions 1 et 2 grâce à la transparence et le caractère décentralisé de la chaîne de blocs. Cette plate-forme d’options binaires utilise le réseau Ethereum pour gérer toutes les transactions financières (dépôts, retraits, trades). Les traders peuvent choisir de trader directement à partir de leur portefeuille Ethereum, ou en déposant des fonds sur le contrat intelligent de la plate-forme. Spectre est techniquement dans l’incapacité d’accéder à ces fonds. Vous avez le droit de les retirer quand bon vous semble, sans intervention d’un membre de l’équipe.

En ce qui concerne la question 3, Spectre.ai utilise les cours de la société Xignite, référence du secteur. Vous pouvez vérifier à tout moment si les prix affichés correspondent aux cours xignite.

spectre smart options

Enfin, la question 4 est réglée par l’architecture révolutionnaire de la plate-forme, qui repose sur ce qu’elle appelle le DALP (acronyme en anglais de “réservoir de liquidités autonome et décentralisé”). Ce DALP est la réserve d’argent déployée sur le réseau Ethereum qui sert à fournir la liquidité nécessaire au bon fonctionnement de la plate-forme (3 millions de dollars en ETH ont été déposés au lancement fin mars 2018 grâce à l’argent des investisseurs qui ont financé le projet). Les gains sont payés à partir du DALP, les trades perdus aliment la “cagnotte”. Spectre “vit” grâce aux frais de transaction de 4 % (2 % pour la plate-forme, 2 % pour les investisseurs). L’opérateur fait donc des profits sur chaque trade, qu’il soit gagnant ou perdant. Le conflit d’intérêts qui persiste avec les autres brokers disparaît donc.

Bien sûr, les profits doivent être ajustés de façon juste afin que le DALP ne soit pas drainé, qu’il connaisse même une légère croissance organique afin de pouvoir accueillir plus de traders et des montants plus élevés par transaction. Pour les paires FX ils sont de 71 à 83 %. Cet équilibre trouvé, Spectre a plutôt intérêt à ce que les traders ne perdent pas d’argent afin de maximiser les volumes, et donc ses profits. Mais il y a encore mieux. Lorsqu’il y aura suffisamment de traders, le système sera en mesure de faire du P2P et d’offrir des marges de profit encore plus élevées. Dans ce cas la contrepartie est un autre trader, le DALP ne doit même pas intervenir. Donc les gains payés peuvent augmenter au-delà de 90 %.

Les autres plus de la plate-forme d’options binaires Spectre.ai

Lorsque l’on souhaite trader les options binaires, la sécurité des fonds et la transparence/honnêteté de l’opérateur sont le plus important. Mais il y a bien d’autres choses qui peuvent rendre l’expérience désagréable. Il y a notamment les chargés de clientèle qui harcèlent les clients afin de les encourager à prendre des risques inconsidérés. Spectre.ai ne dispose pas d’un tel département dans son organigramme, vous ne serez donc pas bombardé par des appels ou des e-mails. De plus, Spectre met à la disposition des traders un outil de gestion du risque qui permet de mettre en place un blocage automatique en fonction des préférences de chacun. Vous pouvez, par exemple, mettre en place un gel des transactions pendant x heures après x trades gagnants ou perdants. Idéal pour ne pas se laisser entraîner dans le feu de l’action, ce qui peut arriver avec les options binaires.

Depuis le 10 août 2018, Spectre propose des expirations uniques au monde: 30 secondes, et même 10 secondes. Des expirations turbo que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

Compte démo options binaires

Intrigué ou conquis ? Avant de vous lancer avec des fonds réels, vous pouvez utiliser de façon illimitée et gratuite la plate-forme avec le compte démo, créé par défaut lorsque vous vous inscrivez (vous devrez vous conformer à la procédure KYC d’identification avant de pouvoir trader avec des fonds réels). Vous pouvez le faire en cliquant sur ce lien.